Médaille d’argent en Coupe d’Europe pour Lison Gautron ! 

Ce week-end, tout le gratin européen de l’escalade s’est retrouvé à Laval pour la 5ème et dernière étape de la Coupe d’Europe. Pour Lison Gautron, cette participation était synonyme de reprise après sa blessure à la main cet été. Une compétition qui s’est soldée pour une très belle 2ème place et un nouveau record personnel ! Retour sur cette compétition. 

Vendredi, 20H30. Phases de qualification.

 

C’est à l’Espace Mayenne, à Laval, que la Fédération Française Montagne et Escalade a organisé cette 5ème et dernière étape de la Coupe d’Europe. C’est d’ailleurs dans cette superbe salle qu’aura lieu le tournoi qualificatif des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

Après deux runs d’échauffement, place aux runs de qualification. Ici, il ne s’agit pas de battre son adversaire, mais de réaliser le meilleur temps. En effet, elles sont 15 concurrentes au départ, mais seulement 8 d’entre elles reviendront le lendemain pour les phases finales. Pour Lison, après 5 mois sans compétition, ce retour est signe de test. 

Le visage concentré, Lison répète sa ligne avant de prendre place sur le spot de départ. Avec une petite erreur sur le parcours de son premier run, elle termine en 10’’25. 1h plus tard, la revoilà pour son deuxième et dernier run des qualifications. Il faut impérativement qu’elle améliore son chrono si elle veut se qualifier pour les phases finales du lendemain. Après un bon départ, elle tape en  8’’13, temps suffisant pour la qualification. Une très bonne nouvelle, car elle va pouvoir s’exprimer pleinement.

Samedi, 21H. Phases finales. 

 

C’est dans une salle bondée que les 8 finalistes vont s’affronter. 6ème des qualifications, Lison affronte l’Italienne Beatrice Colli, 3ème des qualifications, pour son quart de finale. 

Après un départ de feu, Lison vient à bout du mur de 15 mètres en 7’’75, devance l’Italienne, se qualifie pour les demies finales et établit un nouveau record personnel ! 

Remontée à bloc, elle retrouve une seconde Italienne en demi-finale, Giulia Randi. Après un départ plus mesuré, Lison et l’Italienne se tirent la bourre, mais c’est la Française qui tire son épingle du jeu et s’impose en 8’31. Direction la finale pour Lison où elle retrouvera une autre Française, de quoi ravir les spectateurs venus en nombre pour encourager les athlètes.

Dans cette finale 100% française, Lison va affronter Capucine Viglione, grimpeuse dans le top 15 mondial. Quelques secondes avant le départ, les deux athlètes ont le visage fermé, concentré et la foule laisse planer un silence général.

Après un départ canon, les deux compatriotes sont au coude à coude jusqu’aux dernières prises, le suspens est à son comble. Au final, Lison est devancée de 39 dixièmes de secondes par Capucine, et termine en 7’’74. Un chrono anecdotique, car Lison rebat son record établi quelques minutes plus tôt d’un dixième de secondes ! 

C’est avec un visage radieux que Lison redescend le long du mur. Et pour cause, pendant cette compétition, elle aura amélioré son record personnel par deux fois, gagné une belle médaille d’argent mais surtout, aura terminé cette compétition sans douleur à la main. 

« C’est un bilan super positif. C’était une compèt un peu « test » pour ma reprise et ma nouvelle méthode et ça s’est très bien passé. Pour les finales, j’étais bien en confiance et bien dans mes sensations. Je tappe mon record sur le premier run, je fais un run moyen sur le deuxième et je re-tappe mon record sur le dernier. L’ambiance de la compétition était aussi incroyable donc ça fait plein de bons souvenirs et ça donne plein de motivation pour la suite ! « 

Une magnifique performance qui présage de très belles choses pour la suite ! Encore bravo Lison pour cette deuxième place ! 


 

Rédaction : Héloïse – Jaddlo

Crédits photos : Jaddlo

 


 

Les autres articles

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress