Sponsoring : pourquoi miser sur le sport féminin ?

Euro féminin, Coupe du Monde de rugby, Tour de France avec Zwift, en 2022, les grands rendez-vous sportifs féminins se sont enchaînés. Si les performances des athlètes féminines ont toujours été à la hauteur, leur médiatisation et leur exposition ont quand à elles, connues des années compliquées. Aujourd’hui, l’heure est au changement et en termes de sponsoring, les entreprises ont tout autant intérêt à se tourner vers le sport féminin.

Valoriser ses engagements 

 

Pour une entreprise, miser sur le sport féminin ne doit pas seulement servir à redorer son blason ou valoriser sa stratégie RSE. Investir dans le sport féminin doit être une question d’engagement, réel et sincère. 

Orange, par exemple, est très engagée dans le football féminin. L’entreprise multiplie les dispositifs pour favoriser un football plus mixte et plus égalitaire. Elle sponsorise des équipes féminines professionnelles comme l’Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain et l’Équipe de France, mais oeuvre également pour la mixité au sein de sa Team Orange Football. En 2022, 55% des contenus publiés sur les réseaux sociaux du collectif étaient dédiés aux équipes féminines. 

Orange soutient aussi le football féminin amateur avec son partenariat Graines de footballeuses. Cette association aide les sections féminines des clubs, notamment concernant le développement des infrastructures. Orange en profite pour transmettre des valeurs, partagées entre le football et l’entreprise qui sont l’humilité, la bienveillance, la confiance en soi et le respect. 

« Nous pensons que la diversité dans le football est primordiale. Pour Orange, sur tous les terrains, l’égalité est la plus belle des victoires » indique Gaëlle Le Vu, Directrice de la Communication et de la RSE d’Orange France.

Crédits Photos : Orange

Élargir son audience

 

Utiliser le sport féminin pour atteindre une cible féminine ? Oui, mais pas seulement. En effet, selon une étude Toluna, réalisée pour TF1, 58% des Français sont intéressés par le sport féminin. Plus d’1 Français sur 2 déclare suivre l’actualité du sport féminin dans les médias, et 80% d’entre eux estiment que le sport féminin est aussi intéressant à regarder que le sport masculin. Cet intérêt a grandi de 34%, notamment chez les hommes, les CSP + et les foyers avec enfants.

Par exemple, le dernier match de l’Équipe de France de Football lors de l’Euro 2022 a enregistré une audience de 7 millions de téléspectateurs sur TF1. Pour la première étape du Tour de France Féminin avec Zwift, 3 millions de téléspectateurs étaient sur les antennes de France TV. 

Pour la marque américaine, sponsoriser la plus grande course de cyclisme féminin au monde entre en parfaite harmonie avec leur volonté de militer pour un sport inclusif. Kate Veronneau, responsable de la stratégie et des contenus féminins de la marque, affirme que Zwift « essaie de porter l’attention sur ce qu’est la course féminine. Cela veut simplement dire que nous voulons qu’un maximum de monde allume sa télévision pour voir la course ». 

Et concernant le digital, les marques ont tout autant intérêt à se tourner vers le sport féminin. En effet, les sportives ont une capacité à toucher une audience plus large et plus engagée que leurs sportifs masculins. Plus connectées avec les jeunes générations et actrices du changement digital, les sportives sont souvent plus proches de leur communauté. 

Crédits Photos : ZWIFT

Attirer des nouveaux collaborateurs 

 

Et si investir dans le sport féminin vous permettait d’attirer de nouveaux collaborateurs ? On sait que la phase de recrutement est devenue problématique pour les entreprises, mais la communication par le sport féminin peut résoudre ce résoudre ce problème. 

L’entreprise Point.P s’est engagée depuis la saison passée vers le sport féminin et plus précisément vers le football féminin pour ouvrir la voie de la féminisation dans les métiers du bâtiment. Outre le parrainage de la 1ere division féminine, Point.P a choisi 5 joueuses pour leur permettre de devenir ambassadrices Point.P et les accompagner dans leur projet de reconversion professionnelle.

« Pour réussir notre mission, nous avons besoin d’attirer les talents. Aujourd’hui, il y a 11% de femmes dans le secteur du bâtiment en France. C’est un monde d’hommes. Chez Point.P, nous employons 25% de femmes. Et notre objectif est d’atteindre à terme la parité ! Ce partenariat avec la D1 Arkema doit nous aider à répondre à cette problématique » souligne Nicolas Godet pour expliquer l’engagement de Point.P dans l’élite du football féminin hexagonal.

Crédits Photos : Point P

Soutenir un projet olympique

 

Chez Jaddlo, nous collaborons avec Lison Gautron, grimpeuse de vitesse. Soutenir son projet olympique, c’est l’occasion pour une entreprise d’associer son image à un projet humain et porteur de valeurs fortes.

Véritable pépite dans sa discipline, la communication par ses performances permet pour une entreprise de communiquer différemment et d’apporter à son image une vraie valeur ajoutée.

Aujourd’hui épaulée par notre expertise, Lison est en mesure de proposer à sa communauté sur les réseaux sociaux des contenus qualitatifs et des activations sur-mesure.

 

Et si vous souhaitez participer à son projet ? Contactez-nous !

Aujourd’hui, le monde professionnel s’oriente de plus en plus vers la parité hommes-femmes, et ce également dans le sport. Si certains dispositifs oeuvrent pour cette égalité, les entreprises doivent trouver des solutions pour promouvoir le sport féminin.


 

Rédaction : Héloïse – Jaddlo

Crédits photos : Jaddlo – OrangeZwiftPoint.P

Sources : SporsoraSPORTFIVESport Buzz BusinessLe FigaroSponsoring.frEcofoot

 


Les autres articles

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress